L'honorable Leonard S. Mandamin

L'honorable Leonard S. Mandamin
Crédit : Jean-Marc Carisse

Né en 1944, il est un Anishnawbe de la réserve indienne non cédée de Wikwemikong qui se trouve sur l’île Manitoulin, en Ontario. Fit ses études à l’Université de Waterloo (B.Sc.A., génie électrique, obtenu en 1971), à l’Université de l’Alberta (LL.B. obtenu en 1982). Admis au Barreau de l’Alberta en 1983. A fondé le cabinet d’avocats Mandamin and Associates en 1985 spécialisé en défense des droits des Premières nations et des organisations et des personnes autochtones. A plaidé devant la Cour du banc de la Reine de l’Alberta et d’autres cours provinciales ainsi que devant la Cour suprême du Canada (R. c. Badger), la Cour d’appel de Saskatchewan (R. c. Wolfe) et la Commission des revendications des Indiens (Demande présentée par la Première nation de Cold Lake). Coordonnateur de conférences sur la justice applicable aux autochtones qui ont eu lieu à la Banff School of Management et professeur associé à l’École des études autochtone de l’Université de l’Alberta. Commissaire à la Edmonton Police Commission (1991 à 1995) et président du Canadian Native Friendship Centre à Edmonton (Alberta) (1990). Juge à la Cour provinciale de l’Alberta, où il a siégé à la chambre criminelle à Calgary (1999 à 2007). Il a siégé à la Cour Tsuu T’ina constituée dans le cadre d’une initiative de maintien de la paix mise en œuvre par une Première nation et à la Cour Siksika, à Siksika, qui fait également intervenir la médiation autochtone traditionnelle. Nommé juge à la Cour fédérale et membre d’office de la Cour d’appel fédérale le 27 avril 2007. Adresse : Cour fédérale, Ottawa (Ontario), K1A 0H9.

Pied de page

Date de modification : 2017-12-11