L’honorable B. Richard Bell

L’honorable B. Richard Bell est né à Woodstock, au Nouveau‑Brunswick. Il a étudié à l’Université du Nouveau‑Brunswick, où il a obtenu une bourse d’études de l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole, la bourse commémorative du capitaine Robert McBride, la bourse commémorative des soldats de Carleton de l’Ordre impérial des filles de l’Empire et une bourse de début d’études universitaires. Il s’est joint à la Gendarmerie royale du Canada en 1973 et a exercé les fonctions de gendarme dans diverses localités de la Nouvelle‑Écosse. Il a obtenu de l’Université Dalhousie un baccalauréat en droit en 1979 et une maîtrise en droit en 1998. Il a été admis au Barreau du Nouveau‑Brunswick en 1979. Il a été associé principal du bureau de Fredericton de McInnes Cooper, un cabinet d’avocats des provinces de l’Atlantique. Il a été nommé conseiller de la Reine en 2004. Il est auteur et a été arbitre et professeur auxiliaire de droit des affaires à l’Université Crandall. Il a aussi été chargé de cours et conférencier dans le cadre du cours de préparation au Barreau. Il a assumé les fonctions de conseiller juridique pour l’enquête Christie portant sur les relations de travail à la raffinerie Irving Oil. Il a représenté un ancien commandant divisionnaire de la GRC durant l’enquête Arar. Il a rempli divers mandats à titre de président de l’Association du barreau canadien (Division du Nouveau-Brunswick), de président du club Rotary de Fredericton Nord, de directeur national de l’Association du barreau canadien, de président du Comité de liaison de la Cour du Banc de la Reine avec le Barreau pour la Cour d’appel du Nouveau‑Brunswick et de vice-président du Conseil de magistrature du Nouveau‑Brunswick. Il a rempli des mandats au sein de divers comités du Barreau du Nouveau‑Brunswick et au sein du Comité de l’administration de la justice du Conseil canadien de la magistrature. Il a été nommé à la Cour du Banc de la Reine, Division de première instance, à Moncton (Nouveau‑Brunswick) le 27 juin 2006. Il a été nommé à la Cour d’appel du Nouveau‑Brunswick le 22 juin 2007. Il a été nommé juge de la Cour fédérale et juge en chef de la Cour d’appel de la cour martiale le 6 février 2015.

Pied de page

Date de modification : 2017-12-11